Santé et bien-être

Alimentation : bien s’alimenter pour gagner en énergie

Avez-vous déjà ressenti une fatigue inexpliquée après un repas ? Ou remarqué que ce que vous mangiez influençait directement votre productivité ? Si oui, il n’y a pas de mystère ! Une bonne alimentation entraine une énergie accrue. Les processus en jeu dans la transformation alimentaire stimulent le métabolisme, pour vous fournir du « super carburant » durable. Bien s’alimenter permet de retrouver des forces lorsqu’on subit une baisse de forme ou de moral. Prêt.e à générer une énergie nouvelle ? Lisez cet article pour mieux comprendre tous les rouages de votre système digestif !

Bien s’alimenter : alimentation et énergie, un duo dynamique

Transformation des aliments en nutriments

Comment l’alimentation impacte-t-elle directement notre niveau d’énergie ? Le processus de transformation de vos repas en carburant est complexe mais fondamental. C’est lui qui vous approvisionne en énergie quotidiennement, et contribue à vous maintenir en bonne santé.

Tout débute dès la première bouchée par la mastication, qui facilite le travail des enzymes digestives et la décomposition chimique des glucides. Puis les aliments descendent de l’œsophage à l’estomac, où les acides gastriques entrent en action. Les protéines se décomposent davantage, formant un semi-liquide appelé chyme. Celui-ci est ensuite acheminé vers l’intestin grêle, le lieu de l’absorption des nutriments.

Dans l’intestin grêle, les nutriments sont absorbés par les villosités intestinales qui augmentent la surface d’absorption. Les glucides se transforment en glucose, les protéines en acides aminés, et les graisses en acides gras. Ces substances essentielles sont ensuite transportées par la circulation sanguine vers les cellules de tout le corps. C’est à ce stade que l’énergie est libérée.

Tri et transformation des nutriments en énergie

Au moment où le processus atteint le gros intestin, la majeure partie des nutriments a été absorbée, laissant derrière elle l’eau et les résidus. Ces derniers sont ensuite transformés en matières fécales, prêtes à être éliminées.

Mais comment le simple fait de s’alimenter se traduit-il par de l’énergie ? Le glucose, résultant de la décomposition des glucides, est la principale source d’énergie pour nos cellules. Les acides aminés provenant des protéines sont utilisés pour construire et réparer les tissus, tandis que les acides gras issus des graisses sont stockés pour être utilisés comme source d’énergie lorsque c’est nécessaire (au moment d’un effort physique par exemple).

Chaque étape de la digestion contribue à transformer nos repas en une source essentielle de carburant pour notre corps. L’aliment, c’est le combustible qui fournit l’énergie ! En comprenant ce processus, vous pourrez prendre des décisions plus éclairées pour optimiser votre bien-être grâce à l’alimentation. Bien s’alimenter signifie choisir des aliments qui contiennent de bons nutriments (vitamines, minéraux), et de bonnes sources d’énergie durable (glucose, protéines, acides gras).

👉 Vous aimerez aussi : Digestion : mieux digérer grâce à l’énergétique chinoise

Bien s’alimenter impacte directement le niveau d’énergie

Synergie des substances nutritives

Nous avons vu qu’à chaque fois que nous consommons des aliments, notre corps entre en action pour les décomposer en nutriments essentiels, tels que le glucose, les acides aminés et les acides gras. Il peut être aidé en cela par d’autres substances-clés, chacune travaillant en symbiose avec les autres.

Prenons le glucose, résultat de la décomposition des glucides. Un processus de digestion efficace garantit son absorption optimale dans la circulation sanguine, offrant ainsi une source d’énergie immédiate. Les fibres alimentaires, souvent négligées, jouent un rôle de régulation important en modérant la libération de glucose dans le sang pour éviter les pics et les chutes brutales d’énergie.

On trouve le tryptophane, un acide aminé essentiel, dans les produits laitiers, le poisson, le riz complet, les œufs, les amandes. Pour une meilleure absorption, associez entre eux les aliments riches en tryptophane et en glucose au cours d’un même repas. Cela vous évitera du même coup les fringales sucrées, et la déprime. Souvent, celle-ci n’est qu’un « appel à la sérotonine » !

Importance des protéines et des acides gras

Les protéines, décomposées en acides aminés, sont essentielles à la régénération cellulaire et à la construction des tissus musculaires. Une digestion optimale garantit que ces acides aminés soient absorbés efficacement, contribuant ainsi à une énergie durable et à une bonne force physique. La dégradation des protéines en acides aminés peut être facilitée par un apport de glucose au cours du même repas (ce qui libère de l’insuline, et favorise la captation des acides aminés par les cellules, ainsi que la synthèse protéique dans les muscles).

Quant aux graisses, converties en acides gras, elles agissent comme une réserve d’énergie stockée dans le corps. Une  bonne digestion permet la libération graduelle de ces réserves lorsque notre organisme a besoin d’une source d’énergie supplémentaire. Ainsi, le fait de bien s’alimenter assure un approvisionnement constant en énergie, soutenant non seulement nos activités quotidiennes mais également notre endurance à long terme.

Il est essentiel de noter que la qualité de notre énergie dépend étroitement de la qualité de notre digestion. Des troubles digestifs comme la dyspepsie, les ballonnements ou la constipation peuvent perturber ce processus, affectant directement notre niveau d’énergie.

👉 À lire aussi : Boostez votre énergie grâce à la médecine chinoise.

Bien s’alimenter pour un microbiote intestinal au top

Le rôle actif du microbiote dans la synthèse des nutriments

Voyons maintenant le rôle du microbiote intestinal (anciennement appelé flore intestinale), une communauté complexe de micro-organismes vivant dans notre tube digestif. Un microbiote équilibré favorise une digestion optimale en contribuant à la synthèse de certaines vitamines et à la dégradation des fibres. Tout cela influe positivement sur notre niveau d’énergie.

L’équilibre du microbiote intestinal est souvent sous-estimé dans le processus complexe qui relie la digestion à notre degré de vitalité. Notre ventre est habité par des milliards de micro-organisme influençant directement notre bien-être global. Les probiotiques en particulier, ces micro-organismes naturellement présents dans le système digestif, jouent un rôle essentiel dans la digestion et l’absorption des nutriments.

Microbiote et santé physique et mentale

Le microbiote intestinal maintient un équilibre sain entre les bonnes et les mauvaises bactéries, et favorise une assimilation optimale des vitamines et des minéraux. Il contribue ainsi à maintenir une réserve énergétique. Les fibres, que notre corps ne peut pas digérer seul, sont une cible de choix pour ces précieux collaborateurs microbiens ! Certains probiotiques influencent la production d’acides gras à chaîne courte, bénéfiques pour l’énergie de nos cellules.

Un microbiote équilibré agit également comme un bouclier protecteur. Il renforce notre système immunitaire et prévient les infections susceptibles de drainer notre énergie. Par ailleurs, les études menées sur les liens entre le microbiote et la santé mentale sont particulièrement intéressantes. Elles ont démontré qu’un déséquilibre de notre flore intestinale pouvait contribuer au stress et à l’anxiété, nuisant ainsi à notre bien-être émotionnel.

En soignant votre microbiote grâce à une alimentation variée, sans omettre les probiotiques ni les fibres, vous optimisez votre digestion, et déverrouillez vos réserves d’énergie. Votre niveau de vitalité dépend intrinsèquement de la qualité de votre digestion !

📌 Adoptez une approche alimentaire consciente, pour exploiter pleinement le potentiel énergétique de chaque repas. Plus vous maîtriserez votre alimentation, plus vous maîtriserez votre énergie, y compris au niveau mental et émotionnel !

👉 Pour aller plus loin, je vous conseille la lecture de ces deux articles sur les liens entre le cerveau, le microbiote et le système nerveux. Éclairant ! ⬇️

Santé mentale : le nerf vague lie microbiote et dépression https://www.inserm.fr/actualite/sante-mentale-le-nerf-vague-lie-microbiote-et-depression/#:~:text=Une%20%C3%A9tude%20impliquant%20l’Inserm,des%20anomalies%20du%20microbiote%20intestinal.&text=L’association%20entre%20d%C3%A9pression%20et,n’est%20plus%20%C3%A0%20d%C3%A9montrer.

Une info à digérer : c’est quoi le système nerveux entérique ? https://www.inserm.fr/c-est-quoi/une-info-a-digerer-cest-quoi-le-systeme-nerveux-enterique/
https://www.inserm.fr/c-est-quoi/une-info-a-digerer-cest-quoi-le-systeme-nerveux-enterique/

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le autour de vous, ou laissez-moi votre avis en commentaire !
caroline-daviau autrice santé bien être rédaction web seo-min

Caroline, autrice santé & bien-être

J’aime transmettre, guider, orienter. L’écriture est mon média de prédilection. J’ai d’abord décidé d’améliorer la vie de mes patients grâce à des consultations de médecine chinoise, puis en écrivant des livres sur des sujets que je connais bien : le massage traditionnel, les médecines complémentaires et alternatives, les huiles essentielles, la migraine, l’énergétique chinoise.

Rechercher un sujet

Services & ebooks

Check-list Offerte !
Votre auto-bilan énergétique chinois

Prévenir les maladies et préserver son bien-être grâce à la médecine chinoise : les bonnes questions à se poser

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest