Energétique chinoise

Digestion : mieux digérer grâce à l’énergétique chinoise

La nourriture, c’est de l’énergie condensée ! Tous les aliments que nous absorbons en sont constitués. Elle est stockée sous la forme de substances biochimiques complexes, puis libérée dans le corps au moment de la digestion. Pour en bénéficier, il est primordial que l’apport nutritionnel soit adapté à nos besoins. Les règles de la diététique chinoise tiennent compte de l’énergie contenue dans les aliments. La nature, la saveur et la cuisson de tout ce que nous absorbons impacte notre santé digestive. Toutes les infos pour mieux digérer grâce à l’énergétique chinoise dans cet article !

Pour mieux digérer : manger chaud et cuit

Qu’est-ce que l’énergie en diététique chinoise ? La même que celle dont on parle dans les cursus de formation en médecine chinoise. En Chine, l’alimentation traditionnelle se base sur l’énergétique, un concept central auquel on ne déroge pas ! Le feu digestif en est la parfaite illustration. Il fait référence à l’ensemble des transformations qui s’opèrent au cours de la digestion. Un bon feu digestif entraîne une bonne assimilation des nutriments, et donc un apport nutritionnel optimal.

La chaleur, c’est aussi de l’énergie ! C’est grâce à la nature tiède ou chaude des aliments, et à leur cuisson, que l’énergie nutritive qu’ils contiennent peut se libérer. Ces nutriments vont ensuite aller nourrir toutes les cellules du corps, grâce aux méridiens qui traversent les organes. Ce réseau de circulation énergétique va, comme une irrigation, transporter les substances nutritives pour alimenter toutes les parties du corps et le renforcer. Le feu digestif est le garant de la transformation des aliments et du transport des nutriments, donc d’une bonne digestion.

👉 Vous aimerez aussi : Boostez votre énergie grâce à la médecine chinoise.

Choisir des aliments de nature tiède ou chaude

Selon la médecine chinoise, la rate appartient au système digestif. C’est elle qui permet l’assimilation des nutriments contenus dans les aliments. Son rôle est de convertir leur énergie en substances nutritives. C’est un organe qui a une importance bien plus grande que dans la médecine occidentale. Elle travaille en synergie avec l’estomac pour décomposer des substances complexes (comme les glucides et les protéines) en composés assimilables. Une bonne rate est donc synonyme de bonne digestion en médecine chinoise !

Le travail de transformation nécessite de rendre liquide ce qui est solide, et de réchauffer ce qui est froid. C’est la condition d’une bonne extraction des nutriments. Vous aiderez votre rate à effectuer ce travail en lui fournissant des aliments de nature neutre, tiède ou chaude. Le besoin de chaleur du système digestif est tellement fort que l’organisme peut être amené à la réquisitionner au détriment d’une autre partie du corps. D’où les sensations de froid après les repas, une baisse d’énergie, de la somnolence, des bâillements : tous les symptômes de la fatigue post-prandiale ! Plus la rate peine à transformer, plus la digestion est longue et plus on brûle de l’énergie. Et c’est justement cette énergie dépensée qui nous épuise.

Plus notre alimentation sera composée d’aliments froids et crus, plus notre système digestif va devoir s’adapter, fournir des efforts, et plus il va s’épuiser.

Varier les saveurs et les natures d’aliments

Pour une assiette équilibrée d’un point de vue nutritionnel, la diététique chinoise préconise la variété. Associer les saveurs et les natures des aliments au cours d’un même repas permet de bénéficier de l’ensemble de leurs propriétés. Leur nature thermique intrinsèque (froide ou chaude) ainsi que leur saveur (leur goût) se combinent à leur qualité nutritionnelle (vitamines, minéraux, etc.). Privilégier les aliments de nature neutre à tiède évite les désagréments liés à une digestion lente comme les gonflements abdominaux, les éructations, les nausées, etc.

👉 À lire aussi : Ventre gonglé et énergie : quel est le rapport ?

Tout ce qui est comestible n’est pas forcément optimal pour l’organisme. Une algue, un champignon ou une protéine animale n’ont pas la même digestibilité ni la même valeur nutritive. En diététique chinoise, chaque aliment possède une nature (de froide à chaude) et une ou plusieurs saveurs (acide, amer, douce, piquante, salée). Les fruits et légumes sont souvent de nature fraiche, tandis que les céréales et les légumineuses sont neutres à tièdes. Quant aux viandes grillées, elles sont de nature chaude.

📌 Ce qu’il faut retenir : en énergétique chinoise, l’énergie biochimique contenue dans les aliments est convertie en substances assimilables grâce à l’énergie de la rate et de l’estomac. Ces deux organes font en sorte que l’énergie raffinée issue de la transformation du bol alimentaire soit utilisable par nos cellules. Ce qui les aide ? Manger cuit et chaud, et associer les aliments entre eux pour que l’ensemble soit à dominante tiède. Si besoin, on utilise la cuisson pour rajouter de la chaleur. La chaleur, c’est de l’énergie !

Des tableaux de classement des aliments selon leur nature et leur saveur sont disponibles en ligne sur de nombreux sites.

👉 Pour aller plus loin, je vous conseille deux livres de référence :

À la découverte de la diététique chinoise, de Josette Chapellet

Ces aliments qui nous soignent, de Philippe Sionneau et Josette Chapellet

aux éditions Trédaniel pour les deux.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le autour de vous, ou laissez-moi votre avis en commentaire !
caroline-daviau autrice santé bien être rédaction web seo-min

Caroline, autrice santé & bien-être

J’aime transmettre, guider, orienter. L’écriture est mon média de prédilection. J’ai d’abord décidé d’améliorer la vie de mes patients grâce à des consultations de médecine chinoise, puis en écrivant des livres sur des sujets que je connais bien : le massage traditionnel, les médecines complémentaires et alternatives, les huiles essentielles, la migraine, l’énergétique chinoise.

Rechercher un sujet

Services & ebooks

Check-list Offerte !
Votre auto-bilan énergétique chinois

Prévenir les maladies et préserver son bien-être grâce à la médecine chinoise : les bonnes questions à se poser

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest