Santé et bien-être

À quoi reconnait-on un bon massage ? 3 critères essentiels

Stressé, fatigué, sur les nerfs ? Vous sentez qu’un bon massage pourrait vous faire du bien ? Vous avez raison, mais attention ! Il doit comporter des éléments spécifiques pour vous permettre d’accéder à un mieux-être. À l’issue du soin, certains critères clés vous aideront à déterminer si ces éléments étaient bien réunis. Voici trois points essentiels à observer.

Critère n°1 d’un bon massage : la détente physique 

Détendre les muscles : la vocation première du massage

Vous avez besoin de décompresser, vos muscles sont tendus, surtout au niveau des trapèzes ? Cela peut être le cas si vous travaillez toute la journée derrière un écran, ou si vous avez un mode de vie sédentaire. L’inactivité entraîne en effet des tensions musculaires, car le muscle a besoin de mouvement. Il est néanmoins fréquent d’avoir ce type de tensions douloureuses, même si vous avez une activité physique régulière. C’est encore plus vrai si vous pratiquez du sport à haut niveau ! 

Le massage est une voie de choix pour la détente du corps. Depuis toujours, il est pratiqué pour assouplir les muscles, les tendons et les ligaments. L’activité physique et sportive est excellente pour la santé. Cependant, le sport intensif expose à des risques de courbatures et de contractures musculaires. C’est pourquoi un bon massage est recommandé pour réoxygéner les cellules, et bien récupérer après un effort physique. Il peut aussi préparer le muscle avant un entraînement sportif. 

Apaiser les tensions corporelles : la condition d’un massage réussi

Les tensions physiques sont souvent une conséquence directe du stress. Il existe de nombreux exercices pour les soulager, notamment en automassage. Mais on n’a pas toujours envie d’effectuer soi-même les mouvements qui soulagent ! Se confier aux mains d’un expert du massage est une bonne alternative. Son rôle est avant tout d’apaiser les tensions corporelles en massant vigoureusement les muscles, ou en pressant sur des points d’énergie spécifiques. 

À chacun sa formation et sa méthode, il existe une large variété de massages différents. La technique employée peut varier, mais le résultat visé doit rester le même. Si le masseur ne s’emploie pas – un minimum – à la décontraction musculaire, on ne peut pas considérer qu’il s’agit d’un massage ! Le mouvement compte, ainsi que la pression. Il n’est pas nécessaire que celle-ci soit forte, mais simplement adaptée au muscle à dénouer. Si la force employée n’est pas proportionnelle à celle que vous pouvez supporter, il n’y aura pas de détente possible. 

Parmi les ingrédients essentiels d’un bon massage : le masseur ou la masseuse doit appliquer une technique efficace favorisant la détente musculaire.

Critère n°2 d’un bon massage : la relaxation mentale 

Calmer l’hyperactivité cérébrale 

Un bon massage doit vous permettre d’accéder à davantage de bien-être. Qui dit bien-être, dit détente mentale. En principe, si le corps est détendu, l’esprit doit suivre. Bien sûr, le masseur n’est pas toujours responsable si votre mental n’arrive pas à « lâcher » ! Mais si vous y arrivez, c’est le signe que la méthode employée est la bonne. 

Alléger la charge mentale 

Les contrariétés s’éloignent, vos soucis paraissent tout à coup solutionnables ? Ou bien, ils ne sont « pas si graves » que cela ? Votre cerveau a enfin trouvé le repos. C’est une très bonne nouvelle ! Vous allez pouvoir vous recharger en énergie, en cessant d’alimenter un flux de pensées incessant. Il s’ensuit une diminution de votre charge mentale, car plus l’activité cérébrale se calme, plus la charge mentale diminue. 

On a, notamment, une charge mentale importante quand on exerce une activité professionnelle indépendante.

👉 Vous aimerez aussi : Prévenir le burn-out quand on est free-lance : 5 conseils.

Critère n°3 d’un bon massage : le ressenti d’émotions positives 

Ressentir de la paix intérieure et de la sécurité

On reconnaît un bon massage au fait qu’il génère des émotions positives : sentiment de sécurité, de paix intérieure, de joie profonde, etc. Les ressentis sont très personnels et très subjectifs. Normalement chacun sait identifier une émotion positive, même s’il n’arrive pas à la nommer. Vous ressentez un calme olympien, une grande sérénité face aux événements de la vie ? C’est gagné ! Que la sensation de plénitude vous envahisse pendant, ou après le massage, peu importe : vous avez reçu un soin de qualité.

Être à l’écoute de soi

Les indices à écouter en votre for intérieur : sentiment de légèreté, prise de distance vis-à-vis des événements, optimisme joyeux… À vous d’exercer votre écoute intérieure pour affiner vos perceptions. Quoi qu’il en soit, ce profond bien-être ne part pas de rien : il est déclenché par un ensemble de mécanismes naturels provoqués par le massage. Les connexions neuro-musculaires agissent en votre faveur. Elles sont les alliées d’une plus grande conscience de soi.

👉 À lire aussi : Boostez votre énergie grâce à la médecine chinoise.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le autour de vous, ou laissez-moi votre avis en commentaire !
caroline-daviau autrice santé bien être rédaction web seo-min

Caroline, autrice santé & bien-être

J’aime transmettre, guider, orienter. L’écriture est mon média de prédilection. J’ai d’abord décidé d’améliorer la vie de mes patients grâce à des consultations de médecine chinoise, puis en écrivant des livres sur des sujets que je connais bien : le massage traditionnel, les médecines complémentaires et alternatives, les huiles essentielles, la migraine, l’énergétique chinoise.

Rechercher un sujet

Services & ebooks

Check-list Offerte !
Votre auto-bilan énergétique chinois

Prévenir les maladies et préserver son bien-être grâce à la médecine chinoise : les bonnes questions à se poser

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest